L'écran d'édition a besoin d'au moins 450 pixels en horizontal. Veuillez faire tourner votre écran ou utiliser un écran plus grand.

Culture 5

Aujourd’hui, le mot « Madrašto ܡܰܕܪܰܫܬܐ » désigne n’importe quelle école. Historiquement, ce terme se rapportait à une école ecclésiastique qui, d’habitude, était tenue par l’église locale et où l’on pouvait apprendre le syriaque classique et les chants liturgiques. Les cours avaient lieu durant le weekend ou parfois pendant la semaine après les cours à l’école normale. Les écoliers commençaient à apprendre souvent dès l’âge de 4 ans.

Les importantes écoles syriaques (araméennes) dans l’histoire étaient les écoles d’Édesse « Madrašto d Urhoy ܡܰܕܪܰܫܬܐ ܕܐܘܪܗܳܝ » et de Nisibe « Madrašto dë Nṣiwën ܡܰܕܪܰܫܬܐ ܕܷܢܨܝܘܷܢ » où l’on étudiait la théologie, la philosophie et la médecine.

Les deux villes se trouvent actuellement en Turquie orientale. Ces écoles furent fondées aux deuxième et quatrième siècle et font partie des premières universités du monde.

L’adage « kul mede madrašto yo ܟܺܘܠ ܡܶܕܳܐ ܡܰܕܪܰܫܬܐ ܝܐ » (Tout est école) se dit à quelqu’un qui a un mauvais comportement et signifie que le mauvais comportement doit être dû à une mauvaise éducation.